• Chapitre 30

    " Respire Kilari, respire ...". Cette phrase résonne encore et encore en moi tel un écho. C'est la première fois que je chante avec un autre garçon que les Ships. La peur m'envahit et mon souffle s'accélère. Je ne peux plus me calmer .. Je rougis, je baisse les yeux je chuchote : "Non .. Je ne veux pas ... Au secours..". Au fond, je prie le ciel qu'Hiroto puisse venir m'aider, mais soudain un souffle chaud et confiant réchauffe mon oreille et me murmure : " Calme-toi. On va le faire parce qu'on est des artistes doués !" Koaku me sourit et se remet droit. " Merci !" Dis-je apaisé. Je respire un grand coup et je me lance :

    /!\ (mettez la musique pour entendre Kilari et Koaku chanter !) /!\

    → Traduction des paroles japonaises en français ci-dessous ! :)

    ***

     

     Un arc-en-ciel après la pluie et les fleurs éclosent dignement en répandant leurs couleurs…

    Tu levais les yeux vers le ciel pourpre et ce jour-là, je suis tombé amoureux de toi. 

    Même la scène fugitive

    De ce film dramatique ne disparaîtra pas, car je la graverai dans mon cœur.

    C'était toi, oui c'était bien toi qui me l'avais appris ! 

    Si nous pouvons la faire briller, même l'obscurité deviendra un ciel étoilé. 

    Arrête de cacher ta tristesse derrière un sourire,

    Car chacune de ces étoiles scintillantes t'éclairera.

    J'en ai même oublié de dormir et à mon réveil, la lumière du matin était éblouissante. 

    J'étais de mauvaise humeur, mais même mon mal de tête s'est envolé quand je t'ai retrouvé. 

    Le silence est romantique

    Comme le sucre qui fond dans le thé noir, et ta voix tourbillonne dans tout mon corps. 

    C'était toi, oui c'était bien toi qui m'avais souri ! 

    Si nous pouvons les faire briller, même nos larmes deviendront des étoiles filantes. 

    Tes mains t'ont fait souffrir, mais ne lâche plus prise ! 

    L'avenir arrivera du ciel chargé de vœux. 

    La lumière m'a guidé jusqu'à toi, et moi aussi, j'ai été attiré et je me suis mis à courir. 

    Avant que je ne le réalise, nos routes ont commencé à se croiser. Maintenant, c'est l'heure ! Si seulement nous pouvions briller ici même…

    C'était toi, oui c'était bien toi qui me l'avais appris ! L'obscurité finira par se dissiper, alors…

    C'était toi, oui c'était bien toi qui me l'avais appris ! 

    Si nous pouvons la faire briller, même l'obscurité deviendra un ciel étoilé. 

    Arrête de cacher ta tristesse derrière un sourire,

    Car chacune de ces étoiles scintillantes t'éclairera.  

    Les réponses sont-elles toujours dues au hasard ? Ou sont-elles inéluctables ? Ce qui est sûr, c'est que la voie que nous avons choisi un jour, finit par devenir notre destin. 

    Les espoirs et les inquiétudes auxquels tu t'es raccrochée si fermement nous pousseront certainement tous les deux à avancer pour ne faire plus qu'un avec la lumière. 

    ***

    Je baisse mon micro et j'essuie mon front suant. Koaku fait de même. En fait, le micro n'était pas réglé assez fort alors nous avons dû chanter plus fort que d'habitude. Pourtant, je suis heureuse d'avoir chanté avec lui ! Il possède une voix claire et radieuse, ça me fait sourire.. 

    Je lève la tête et j'admire le public. Il se tait, il est silencieux même si ses nombreuses bouches reste ouvertes sans aucun sons. Koaku et moi sourions en attendant des applaudissement, mais bizarrement rien ne viens .. Nous commençons à douter de notre performance quand soudain un rugissement d'applaudissement se fait entendre, et brusquement !  Mes oreilles bourdonnes de cris, de sifflements et de compliments (ainsi que de "clap clap" en refrain !). Koaku attrape ma mains et nous saluons, fier de nous !

    Je vas m'asseoir et on m'apporte une bouteille d'eau. Je bois lentement pour paraître élégante, mais en vérité j'avale de grosses gorgées ! ^^ 

    - Quel spectacle, quelles chansons et quelles voix évidemment ! Dit Mr Chapulliot. Vous êtes vraiment les meilleurs ! Evidemment ..

    Il se dirige vers le pot de verre et pioche une question :

    - Pour Kilari ...

    Il s'apprête à la lire mais s'arrête brusquement. Il rougit et me regarde effaré. Je bégaie :

    - Qu'y a t il ..?

    « Chapitre 29Chapitre 31 »

  • Commentaires

    1
    yaya chan
    Mardi 28 Février 2017 à 21:01

    quesquil vas dire cest TROP suspence jen peut plus go le chapitre 31 ^^

     

      • Mardi 28 Février 2017 à 21:54

        Ouais ! xD Merciii ! :3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :