• Chapitre 35 (INEDIT !)

    /!\ CHAPITRE A NE PAS LOUPER/!\

    → A lire avec des biscuits et une couverture. (Long et pleins en amour !)

    De toutes ma vie, je n'ai jamais hurlé aussi fort :

    - HIROTO !!!

    Je cours, je hurle, je rage, je fonce vers celui qui m'attends. Plus que 5 mètres .. Plus que 3 mètres ... Plus que 1 mèt .. ! Une poigne forte attrape mon bras et m'arrache un hurlement :

    - Reviens là toi ! Crie l'homme de 40 ans, celui qui m'a attrapé.

    Je n'ai pas le temps de répondre. Hiroto lance :

    - Kilari ! Lâche là imbécile !

    L'homme ne cède pas. Il me lâche le bras mais prends mes cheveux en les tirants et en murmurant:

    - Tu vas venir avec moi bien gentillement hein ?!

    Je le supplie de me lâcher jusqu'à ce qu'une main s'élance dans la joue de mon agresseur et que la deuxième s'empare de moi à la taille :

    - Touches là encore une fois, et tu vas voir crétin !

    Hiroto est rouge de colère. Et c'est lui qui me tiens .. Mais je sens bien que sa main tremble de rage. Mon cœur, lui, tremble de peur. L'homme de 20 arrive enfin et ne fais pas attention à Hiroto. Il s'élance sur moi et essaie de m'arracher à la main du membre des SHIPS mais ce dernier est, bien heureusement, plus rapide et plus agile. Il attrape sa main et la lui tord dans le dos sans pour tout autant me lâcher. 

    - Je vais le répéter une dernière fois : " Touches là encore une fois, et tu vas voir !". 

    Hiroto le lâche brutalement et m'emmène avec lui et Seiji dans sa chambre. Durant le trajet, il ne m'a pas lâcher. Et je ne l'ai pas remercier... Mais ce n'est pas le moment ! Arrivé dans sa chambre, je suis certaine qu'il me grondera comme personne, comme si tout était de ma faute ! Bon ce n'est pas faux, mais quand même !

    Seiji ferme la porte à clé et Hiroto s'avance jusqu'au milieu de la salle, tête baissée et poings serrés. Seiji se retourne et lance aussi calmement que d'habitude :

    - Explique-toi.

    (mettre la musique pour la suite SVP ↑)

     

    J'ouvre la bouche mais rien ne sors. J'ai eu ... Si peur. J'avais l'impression que ma vie en dépendait ! Je sens encore mes mains qui tremble face au poids de la réalité, malheureusement affreuse. Et si je n'avais rien su ? Et si je n'avais rien fait ? Et si ..

    Mes pensées s'éteignent au contact de bras doux et chaleureux qui m'enroule tendrement.

    - Idiote.

    Il m'aurait suffit de répondre afin de prouver que je n'étais pas toucher. Mais à quoi bon, puisque ce n'était pas le cas ? Hiroto ... J'ai eu si peur, si peur que je pourrais dès à présent m'évanouir. Mais j'ai une personne que j'aime plus que tout au monde qui me soutiens, ici et maintenant. 

    J'ai eu peur, j'ai peur, et j'aurais toujours peur. De quoi ? De ne pas pouvoir être avec toi.

    Je ne peux plus me retenir. Je pleure à chaudes larmes sans m'arrêter parce que ça ne servirait à rien, parce que j'en ai besoin et surtout, parce qu'Hiroto est là. A chaque sanglots étouffer par son torse, à chaque larmes sécher par son cou, son étreinte se resserre. Seiji quitte la pièce doucement et Hiroto me chuchote :

    - Tu m'as fais peur, tellement peur ..

    Je n'arriverais jamais à dire ce que j'ai sur le cœur pour deux raison. Une idiote et une intelligente. La première est que son cou et plaqué sur mes lèvres et que mon seul mot serait inaudible. La deuxième est que, le silence est d'or. Comme Hiroto. Il n'empêche que j'essaie d'ouvrir la bouche mais je suis coupé par mon protecteur :

    - Chut, ne dis rien. Tu pourras t'expliquer, mais pas maintenant. 

    Il soupir et continu :

    - Contemple ton silence et ma réponse. 

    Je ne comprends pas de suite. Mais par la suite, je vois ce qu'il veut dire. Tandis que je sanglote en silence, il me répond en séchant mes larmes.

    Il s'écarte de moi, à contre-cœur. Puis, il plonge ses yeux dans les miens, réciproquement. 

    De toute mon existence, je n'ai jamais vu Hiroto pleurer. A cet instant précis pourtant, c'était le cas. Néanmoins il ne pleurait pas, il avait les larmes aux yeux. Mon cœur se déchire de voir à quel point j'ai pu affecter Hiroto et je me met à pleurer de plus belle.

    - Eh ... Plus tu pleures et plus tes larmes affiche un brouillard de tristesse dans tes yeux. 

    Je lève la tête, touché.

    - Et moi, je préfère tes beaux yeux bleus, pétillant de couleur et de joie. Les yeux de la Kilari qui vit en moi.

    Hiroto se penche en avant et dépose sur ma joue un baiser au goût de l'espoir.

     

    « Chapitre 343000 Visiteurs ... »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Mars 2017 à 22:09

    Kya !!!!! C'est trop mignon !!! J'ai adoré !

      • Vendredi 10 Mars 2017 à 09:30

        Mercii ! :3

    2
    Jeudi 9 Mars 2017 à 22:10

    Ho Il est trop beau ce chapitre

      • Vendredi 10 Mars 2017 à 09:31

        J'étais sure qu'il vous plairai ! ^^

    3
    yaya chan
    Jeudi 9 Mars 2017 à 23:41

    seijii cetait malalaise lol sinon super chapitre

     

      • Vendredi 10 Mars 2017 à 09:31

        Merci ! :D

    4
    Merrylove
    Vendredi 10 Mars 2017 à 16:32
    J'adooore ton chapitre!!!!!!!!!! Quand est-ce que tu va mettre la suite sans vouloir être indiscrète .sinon j'ai kiffée ;)
      • Vendredi 10 Mars 2017 à 18:07

        Merciii beaucoup !!! :D ♥

        Et bien je ne sais pas encore ! ^^' Je pense que dans 1 ou 2 jours ça passera ! :) 

        Merci encore ! :D

    5
    Vendredi 10 Mars 2017 à 20:05

    Génial!!! *^* j'ai failli pleurer x) c'est vraiment super mignon ^^

      • Vendredi 10 Mars 2017 à 22:14

        Aaaah c'est gentille, merci ! :3 ♥

      • Vendredi 10 Mars 2017 à 22:27

        De rien ^^

    6
    Vendredi 10 Mars 2017 à 22:36

    Hey c'est ma musiiiqueuh ! ...

    Naaan je blague ! xD En plus elle est trop bien ! :b

      • Samedi 11 Mars 2017 à 10:54

        Désolé .. ^^

    7
    yaya chan
    Vendredi 10 Mars 2017 à 23:05

    JAI TELLEMENT HATE DE REVOIR  KOAKUUUUU JE LAIME TROPP JE SAIS QUIL VAS RENDRE HIROTO JALOUX JE NE PERD PAS ESPOIRRR cry

      • Samedi 11 Mars 2017 à 10:55

        C'est bien y'a toujours de l'espoir ! >:)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :