• Chapitre 37

     Hiroto ne me lâche pas des yeux et mon cœur bat à cent à l'heure. Il n'y a que lui pour me mettre aussi mal à l'aise, apparemment... Pile le moment où il ne fallait pas qu'il vienne... En plus, il croit encore que Koaku est coupable. Inutile de compter sur celui-ci qui ne fera qu'empirer la situation par rapport à Hiroto, et cette fois Seiji n'est même pas là pour me défendre... Alors je le regarde arriver en silence, les dents serrées. Il s'arrête à quelque pas et m'arrache presque au bras de Koaku, sur qui il pointe un doigt accusateur.

    - Toi, tu ne la touches pas, c'est clair ?! s'écrit-il.

    Il n'attend pas de réponse et m'entraine vers la sortie, mais je m'arrête.

    - Hiroto ! Mais qu'est ce que...

    - Qu'est ce qu'il t'as fait ? me coupe-t-il.

    J'ouvre la bouche pour répondre, mais aucun son ne sort. La vérité, c'est que je ne trouve pas les mots face à lui, même lorsqu'il s'agit de répondre " rien "...

    - Alors, Kilari ? me presse-t-il. Dis-moi... Qu'est ce qu'a fait Koaku ? 

     Je lance à ce dernier un regard furtif qui n'échappe pas à Hiroto, puis je secoue vigoureusement la tête.

    - Kilari...

     Cette fois, ma réponse fuse, simple et efficace : 

    - Rien, Hiroto. Koaku ne m'a rien fait et il n'est pas impliqué dans cette histoire.

     Il serre les dents et lance d'un ton mauvais :

    - Si il te reprend la main de comme ça, avec un regard pareil, je lui casse la figure. 

     J'en reste bouche bée. J'aurais du me fâcher, lui répéter qu'il n'y était pour rien... Mais je ne peux m'empêcher d'être heureuse de savoir que je compte autant pour lui. Je détourne la tête pour cacher mon sourire. Koaku faillit dire quelque chose mais comprend que ce n'est pas vraiment le moment. Le mot " Demain " se forme sur ses lèvres quand Hiroto porte son attention ailleurs pendant une seconde. Il attend que je hoche discrètement la tête, sourit à son tour et se dirige vers la sortie. 

    - Qu'est ce qu'il peut m'énerver celui-là ! souffle-t-il.

     Je lève la tête vers lui, surprise. Son visage se décompose et il serre les poings. Il ne répond pas à ma question muette, mais il m'en pose une autre à la place, bien plus personnelle :

    - Que s'est il passé entre vous...?

    Il hésite avant de préciser :

    - J'ai l'impression d'être arrivé à un moment particulièrement... euh...

     J'éclate de rire, ce qui le fait sursauter. Il ne sait pas comment réagir : un instant, je vois passer dans son regard une lueur d'espoir. L'instant d'après, il grimace.

    - Kilari ? Euh... ça veut dire quoi ça...?

     Je lève bien haut la tête vers lui et le regarde dans le yeux (ce qui nous met aussi mal à l'aise l'un que l'autre...) puis je lui offre un sourire rayonnant en guise de réponse, ce qu'il a du mal à interpréter.

    - Ça veut dire qu'il ne s'est rien passé, Hiroto ! je dis d'une voix toute joyeuse, ce qui à l'air de réellement le soulager...

    Chapitre 37

    Je n'oublierai jamais la tendresse dans son regard lorsque j'ajoute :

    - Merci d'être toujours là pour moi, Hiroto...

    Et je n'oublierai pas non plus la chaleur de ses bras à cet instant.

     

    « Chapitre 36Chapitre 38 »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Mars 2017 à 20:12

    ♪ Keep calm and enjoy it ! :b (Made With Love....) ♪

    2
    Dimanche 12 Mars 2017 à 20:22

    C'est pas dans mes habitudes de mettre des parenthèses mais j'ai pas pu m'en empêcher là... C'était trop tentant ! ^^'

    3
    Dimanche 12 Mars 2017 à 21:25

    Ho c'est trop chou.yes . SUPER chapitrecool

      • Lundi 13 Mars 2017 à 18:54

        Merci beaucoup ! :D

    4
    Dimanche 12 Mars 2017 à 21:43

    Super chapitre cousinette ! :) Jadore ! :D

      • Lundi 13 Mars 2017 à 18:56

        Merci ! :) Le tiens aussi est super ! (Le 38) Koaku est trop trop cool... *^* Je l'avais bien dis ! ;)

    5
    yaya chan
    Lundi 13 Mars 2017 à 00:10

    super chapitre 

     

      • Lundi 13 Mars 2017 à 18:57

        Merci ! :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :