• Chapitre 38

    "Demain avait-il dit .. Oui oui, demain ! Non je ne me suis certainement pas trompé, il est peut-être juste en retard c'est tout .. Oui ça doit être ça.. Oui oui ..C'est sûrement ça ."

    Ces doutes tournent dans dans la tête d'une jeune japonaise qui reste assise depuis maintenant 20 minutes face à la fenêtre d'un café parisien. Vous l'aurez compris, c'est moi.

    Koaku est en retard, et pour une fois, je suis la première ! J'espère qu'il aura une bonne raison de m'avoir laissé poiroter pendant 20 minutes toute seule ! Maintenant, je sais ce que ressens Hiroto chaque matin quand je suis en retard. Hiroto ... Après qu'il m'est enlacé hier, il est parti le sourire au lèvre et moi, le cœur en fête. Depuis que nous nous rapprochons ainsi, j'ai l'impression qu'il devient vraiment de plus en plus gentil avec moi. Peut-être serait-il amoureux de moi ...? Aurai-je une chance ? 

    Tout bien réfléchit, jamais. C'est que dans les films qu'on voit ça ! Et puis ... Hiroto ne pourrait jamais aimer une fille aussi "cruche", comme il le dit si souvent, que moi ... Pourtant, mon cœur ne peux pas s'empêcher d’espérer. Oh et puis zut ! Pourquoi une jeune fille de 14 ans n'aurait-elle pas le droit de croire à des histoires aussi merveilleuses que ça ? Bon, c'est décidé, je m'autorise à croire qu'Hiroto peux m'aimer ! 

    J'examine mes pensées, et je me rends enfin compte à quel points je suis vraiment stupide ... Mais je retire vite ce dernier mot lorsque un beau jeune homme brun aux yeux bleus entre dans les lieux, s'asseois face à moi et me chuchote :

    - Ok, 'scuse-moi. J'étais enfermé en salle de karaoké pour ma nouvelle chanson, vraiment, excuse-moi pour le retard ...

    Je souris. Il a une bonne raison ! Et même sans bonne raison, je l'aurai pardonné :

    - T'inquiète, il n'y a pas de soucis ! 

    Il souris à son tour. Koaku demande un jus d'orange, quand à moi, je demande une limonade. Nous les sirotons puis je me lance :

    - Bon, venons en au fait.

    Il ne semble pas comprendre, du tout. Je lui explique ce qui s'est passé, du placard à balais, jusqu'à la courses poursuite. Evidemment, je n'ai pas préciser les (merveilleux) détails qui suivirent entre moi et Hiroto. Tout en parlant, je tortille ma paille en mélangeant les glaçons de mon verre, sans regarder mon invité. Puis à la fin de mes explications, je lève la tête. 

    Koaku en a le souffle coupé. Il se lève d'un bond en faisant tomber sa chaise et hurle :

    - QUOI !? C'EST PAS VRAI !?

    Tout le café se retourne vers lui, et moi. Des chuchotements parviennent à nos oreilles : "Ce ne serait pas Koaku le chanteur ? Qui est à sa table ?" 

    Je lève les yeux au ciel. J'attrape la main de Koaku et nous courrons dans les rues de Paris à la recherche d'un lieu calme, sûr, et éloigné. Sa main est chaude et il court vite. Plus vite que je ne le pense puisqu'il me dépasse et bientôt c'est lui qui mène la course ...

    Nous arrivons sur un banc de la Seine, avec très peu de monde autour. Je m’assois, épuisé puis il reprends :

    - Ok alors je vais mettre les choses au clair : Je n'ai rien, mais alors vraiment RIEN à voir dans cette histoire, croix moi !

    Ses yeux bleus sont pur et ils disent la vérité. Quand au mien, il a du voir mon accord puisque il respire un grand coup et continu :

    - Ne t'inquiète pas, je vais les en empêcher. 

    Je souris et le remercie chaleureusement. Koaku est un garçons bien ! Il est beau, gentil, intelligent, amusant quoiqu'un peu timide c'est vrai, mais il est brave. Mais ... Pourquoi je pense ça moi !?

    - Tu sais, dit-il, sur le public, je paraît tellement "cool". Alors qu'en vérité ... Je ne suis pas comme ça du tout.

    Je ne comprends pas ce qu'il lui prends de me dire ça, mais je pense qu'il en a besoin. Je décide de l'écouter attentivement. Il reprends :

    - Tu ne me connais peut-être pas encore bien, mais tu as du remarquer que je ne suis pas le même sur scène, que sur terre.

    J'acquiesce :

    - Oui, c'est vrai. Sur scène tu es très calme, classe est cool. Les trois C ! Mais j'ai pu remarquer qu'en vrai, sur la terre comme tu dit, tu es plus timide que ça ! 

    Il rit :

    - C’est vrai, mais pas beaucoup non plus ! En fait ...

    Il s'arrête. Koaku ... Ce qu'il va dire, je sens que c'est douloureux. Je sens qu'il va avoir du mal. Je ... Je n'aime pas cette position. Je pose ma main sur son dos en signe d'encouragements. Il respire un bon coup et dit :

    - Tu sais, quand j'étais petit, j'étais fan de super-héros. Comme chaque gamin quoi ! Alors, quand on m'a proposé d'être chanteur j'ai accepté ... J'ai aussi décidé d'être un super-héros. J'ai décidé d'être quelqu'un ... Que je n'étais pas. La sympathie, l'humour, tout ça, je ne connaissais pas et j'ai fait semblant de l'être. Et je n'ai pas pu réussir à distinguer qui j'étais réellement. J'étais comme tout les autres chanteur. Avec aucune différence. Je mélangeais le Koaku de la scène et le Koaku de la terre. 

    Je ne dis rien, mais son dos tremble.

    - Et aujourd'hui ... C'est toujours pareil. Quand on m'a annoncé que j'allais être en duel contre toi, j'étais très retourné parce que je ne savais pas du tout qui tu étais ! Rit-il. Mais; en fait, toi tu es la même sur scène et sur terre. Tu as décidé d'être toi, la vrai Kilari. Et ça, je l'admire.

    Je me sens rougir soudainement et bégayer :

    - Me.. Merci ..

    Il sourit :

    - Depuis longtemps, je voudrais devenir moi même. Hier, j'ai vu qu'Hiroto n'hésitait pas à afficher à quel point il t'appréciais, j'ai vu à quel point tu t’es affirmé devant moi, j'ai vus ... Comment les gens sont réellement. 

    Koaku... Il est sur le bord...

    - Mais le problème tu vois Kilari ... C'est que je n'arrive pas à être moi, et que je ne sais pas qui je suis. Et ça, c'est pire qu'être superficiel. C'est être en quête d'identité ! 

    Il souffle encore avant de lancé cette phrase qui me fait partager sa douleur :

    - Depuis ma naissance, je suis différents, parce que je n'ai pas d'identité.

    Il tourne des yeux embués vers mon visage pâle et triste en murmurant :

    - Désolé de te raconter tout ça alors qu'on se connaît à peine. Mais je sens que c'était à toi que je devais en parler. Merci de m'avoir écouté.

    Koaku se lève, les mains dans les poches et reste insensible devant la beauté des reflets de la Seine. Sa dernière phrase est un message. Il en faut beaucoup, mais j'ai compris. J'ai compris que par "je n'ai pas d'identité", Koaku venait de me révéler qu'il avait été adopté.

    Il est grand et robuste, de l'extérieur. Mais je suis certaine, qu'il est aussi de l'intérieur.

    Je me lève et je pose ma main sur son épaule, ce qui le fait sursauter.

    Je dit calmement :

    - Tout le monde à une identité.

    Je me penche vers son oreille, jusqu'à ce que mes lèvres l’effleure et je lui murmure aussi doucement que le vent :

    - Et c'est de l'identité, qu'est née la différence.

    « Chapitre 37Chapitre 39 »

  • Commentaires

    1
    yaya chan
    Lundi 13 Mars 2017 à 00:16

    super chapitre bravooo

     

      • Lundi 13 Mars 2017 à 17:51

        Merci ! ^^

      • Lundi 13 Mars 2017 à 18:50

        Ouiii super chapitre Haru ! :D Bravo à toi :)

    2
    yaya chan
    Lundi 13 Mars 2017 à 00:16

    hiroto est ce que tu regarde ca si oui je serais contente moiii

     

      • Lundi 13 Mars 2017 à 17:53

        Moi aussi ! xD Mais nan il regarde pas ! ^^

    3
    Lundi 13 Mars 2017 à 17:19

    SUPER chapitre Haoru.cool . J'ai adorée surtout La dernière phrase de Kilari"C'est DE l'identité, qu'est née la différence" . Elle est trop trop belle La phrase. Continuez comme sa les fillescool

      • Lundi 13 Mars 2017 à 17:53

        Merci beaucoup ! :D Oui moi aussi j'ai bien aimé quand je l'ai trouvé ! ^^ C'est une joli citation ! :)

        Oui et on compte pas s'arrêter ! :D ♥

        -Haru-

      • Lundi 13 Mars 2017 à 18:51

        En plus tu l'as tellement bien casée celle-là ! ^^'

    4
    Lundi 13 Mars 2017 à 19:53

    judte c est quand que hiroto et kilari vont sortir ensemble sinon super chapitre emouvant et incroiyableyes

      • Lundi 13 Mars 2017 à 20:28

        Ah ça on peux pas vous le dire ! On a une histoire en tête, on suis son déroulement et ils sortiront peut-être ensemble .. Parce que qui te dit si ils finissent ensemble à la fin ? :) Peut-être qu'elle pourrait finir avec Seiji .. ^^ Ou Koaku .. Tu verras bien ..^^

      • Lundi 13 Mars 2017 à 20:28

        Merci Naory, c'est gentille ! :) ♥

    5
    Lundi 13 Mars 2017 à 20:54

    si elle sort pas avec je vais pleurer je pense mais sa me derange pas quelle sorte avec seiji ou koaku mais je preere hiroto

    sinon c est quand la suite j ai hate continuez aisin c est super se que vous faites

      • Mardi 14 Mars 2017 à 07:15

        On va suivre ce que l'on a prévu ! :)

        Merci beaucoup de suivre la fan fiction ! ;D 

        La suite ...? Hum .. Je ne sais pas ! ^^ Si on poursuit à ce rythme, dans deux ou trois mois ça devrait être bouclé ! :)

    6
    yaya chan
    Lundi 13 Mars 2017 à 21:01

    SEIJII ELLE PEUT SORTIR AVEC SEIJII YOUPIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ET KOAKU DOUBLE YOUPIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII mais je pense que si ils sortent ensemble trop tot ca gacherais tout et la je parle de kilari et hiroto^^

      • Mardi 14 Mars 2017 à 07:17

        Ah ouais c'est bien t'envisage tout ! xD (au moins si elle sort avec un des trois ça te va dans tout les cas, toi t'es simple c'est plus souple pour nous x) Mais tu verras bien ! :) Elle peut toujours sortir avec l'un puis plus tard avec l'autre ... :) Tout le monde fait des erreurs ! ^^

    7
    Mardi 14 Mars 2017 à 12:23

    OU ALORS sortir avec aucun des 3 et se trouver un autre gars. On ne sait jamais... >.<

      • Mardi 14 Mars 2017 à 17:52

        Vous savez, la fan fiction est loin d'être terminé ... Quelqu'un peut toujours apparaître à tout instant ... :)

    8
    Merrylove
    Mardi 14 Mars 2017 à 20:36
    Comme d'habitude ton chapitre est super!
    9
    Mercredi 15 Mars 2017 à 16:54

    Merci encore ! :D ♥

    10
    yaya chan
    Jeudi 16 Mars 2017 à 01:31

    Quelle sorte avec cirrus ça me dérangerait même pas tous ce qui mintéresse cest ... cest quoi déjaaaa je lai sur le bout de la langue breff laisser faire

    11
    yaya chan
    Jeudi 16 Mars 2017 à 01:33

    Haru et javais oublié une question CEST VRAI QUELQUN PEUT APPARAITRE A TOUT INSTANT YOUPIIIIIII CE SERAS UNE FILLE OU UN GARS OU UN MINI NA SAN OU JE SAIS PAS MOIII CE SERAIT UNE PESTE  MÉCHANTE OU UN GARS QUI DÉTESTE HIROTO OU PIRE UN ENNEMIS A SEIJIII NON SEIJII RENONCE PAAASSS

     

     

      • Jeudi 16 Mars 2017 à 18:49

        Tu verraaaaaaas ! xD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :