• Chapitre 40

    Mes mains tremble. De quoi ..? Je n'en ai aucune idée ! Je croix que c'est de peur et à la fois de surprise. Je déplie le papier lentement et je lis en chuchotant les paroles retranscrit en écrit d'Hiroto :

    " Kilari,

    Tout à l'heure je croix ne pas avoir bien compris ce qui se passais entre toi et Koaku. J'ai peut-être même du vous embêter. Tout d'abord, excuse-moi. Ensuite, j'aimerai bien que tu m'expliques ce qui se passe entre lui et toi. En tant que ton meilleur ami, j'ai bien le droit de savoir, non ? ;)

    Bonne nuit !

    Hiroto Kazama "

    Euh ... OK. Je ne sais vraiment pas trop quoi penser de cette lettre ... Bon, la nuit porte conseil ! Comme il me l'a dit, bonne nuit !

     

    ***

    Point de vue d'Hiroto :

    Je n'en pouvais plus et j'étais donc allé voir Seiji pour lui demander conseil. Premièrement, Kilari tournait autour de Koaku, ça se voyait bien ! De plus, quand il est rentré de sa balade je l'ai croisé et il m'a bien dit qu'il avait passé l'après midi avec elle. Deuxièmement, il faut absolument que j'en sache plus sur ce Koaku. Troisièmement ... J'ai besoin de poser une petite question à Seiji !

    Il me tend une tasse de chocolat chaud et je la prend gentillement. Je le sirote en l'écoutant me raconter des blagues sur Kame-san. Sauf qu'à un moment ... J'explose :

    - Seiji ! Si je suis là, c'est pas pour t'entendre parler de Kame-san !

    Il s'arrête et marmonne :

    - Qu'est ce qu'ils ont tous à se défouler sur moi ...!

    Intrigué, je lui demande de m'expliquer.

    - Tout à l'heure, Kilari est passé me voir parce qu'elle s'était perdue.

    Je ricane :

    - Ah ah, c'est bien son genre ! 

    Visiblement, il n'apprécie pas et continu :

    - Je disais : Kilari est venue me voir pour me parler de toi.

    Je me tais, incrédule. Parler de moi ? Pourquoi ? J'ai fait quelques choses de mal ? Ou alors elle me cherchait ? Non, je ne vois pas ce qu'elle pourrais dire à mon propos ... Je l'interroge du regard et il me répond aussi vite que prévu :

    - Elle s'est défoulé et t'a injurié de tout les noms ! Une minute elle rêvais de te gifler, et l'autre elle voulait te prendre dans ses bras.

    La dernière minute m'aurait bien plus ... 

    - Qu'a-t-elle dit ? Demandai-je.

    Il refusa de parler. Seiji est un bon garçon qui s'est rester fidèle. Et il ne cherche pas les problèmes, il les évitent plus tôt ! 

    Nous restons silencieux, accompagné du bercement du vent qui fait danser les rideaux.

    Seiji, Kilari, Koaku ... Tout ça ressemble à une histoire de gamines. Je suis fatigué de devoir la surveiller, de m’énerver pour un rien, de l'insulter pour protéger ma personne. J'en ai marre !

    Je bois mon chocolat chaud d'une traite et je lance la questions qui mettra notre amitié en jeux :

    - Seiji, tu aimes Kilari ?

    ***

    Point de vue de Kilari : (eh oui on est dégueulasse de pas vous dire la réponse de Seiji ! x)

    Le jour pointe le bout de son nez à travers ma fenêtre. Je me lève vivement, je m'habille et je descends déjeuner à l'hôtel. J’aperçois Koaku qui mange un bol de céréales. Je me faufile sur la pointe des pieds et je lance : "BOUH !". Il ne sursaute pas d'un poil. Il se retourne, blasé et dit :

    - Ah c'est toi.

    Je manque une respiration et je m'étouffe. Je reprends mon souffle et je lance :

    - Donc toi le matin tu es comme ça. Imperturbable ! Çà me plaît !

    Il sourit et reprends sa dégustation. Je commande la même chose avec, évidemment, quelques petits pains en plus. Le concours est dans trois jours. Trois jours pour m'entraîner ! Il faut vraiment que je me dépêche ...  

    Je lève la tête au moment ou les SHIPS entre dans les lieux. Ils nous saluent et viennent s'asseoir avec nous. Koaku est scotché à son portable et Hiroto aussi. Le matin, j'ai l'impression que tous les hommes ont besoin d'un engin électronique ! Seiji, lui, est dans un état ... anormal. Il observe la fenêtre comme si il voulait s'échapper de la réalité. 

    Il remarque mon regard pesant et me souris afin de me dire que tout vas bien. Je le croix et je mange mes céréales tranquillement.

    Je n'aurais jamais cru qu'Hiroto aurait la force de manger avec Koaku. Seiji, ça ne m'étonne pas, mais Hiroto .. Il s'est surement passé quelques choses. Mais quoi justement !? Ces trois là savent tout, et moi rien. Quelques choses se trament.

     

    Point de vue de Koaku :

    Hier soir, Hiroto Kazama et Seiji Iwatari ont fait irruption dans ma chambre. En plus, j'étais plongé dans un roman policier avec la scène de crime sous mes yeux. Ils m'ont bien fait sursauter. Hiroto est entré, s'est assis sur le bord de ma fenêtre et Seiji à refermer la porte pour aller s'asseoir sur la chaise de mon bureau. Nous sommes restés comme ça pendant deux bonnes minutes jusqu'à ce que je craque :

    - Y'a un problème ?

    Seiji se tournait les pouces et Hiroto était, je pense, rouge de fureur. Ils n'ont pas répondu à ma question alors j'en ai eu assez :

    - Bon si il n'y a rien à dire, vous pouvez sortir. Dans le cas contraire ...

    Je n'ai pas eu le temps de finir, Hiroto me coupa :

    - OK. Je vais le dire puisque Seiji se dégonfle. 

    Au même instant, ce dernier lui avait lancé un regard noir. Hiroto s'approcha pas à pas de moi, et s'assis sur mon lit. Il me regarda droit dans les yeux et prononça froidement ces paroles : 

    - Qu'est ce qu'il y a entre Kilari et toi ?

    Hein ? De quoi ? J'ai répondu la simple vérité :

    - Bah on est très proche. Je pense que c'est une amie superbe. 

    Il n'en avait pas l'air convaincu. J'ai tout de suite vu ou il voulait en venir et j'ai levé les yeux au ciel en disant :

    - OK alors on va tout de suite arrêter de se faire des films, non je ne suis pas amoureux d'elle. J'ai déjà quelqu'un d'autre en tête alors n'allait pas croire n'importe quoi !

    Ils parurent rassurer. Ça m'en a dit long sur leurs sentiments envers elle ... Seiji dit :

    - Super, merci d'avoir répondu.

    Hiroto se leva prêt à partir mais se ravisa. Seiji sorti et son ami me chuchota :

    - Merci d'avoir été franc. Tu m'enlèves un grand poids du cœur.

    Et sans aucun autre mots, il s'en alla. Je replongeais dans mon roman policier, la tête beaucoup trop perturbé pour être d'humeur à découvrir des énigmes.

     

    Revenons en à Kilari :

     Je n'en peux plus de ces secrets ! Je vois rouge maintenant ... Je finis vite mon bol de céréales et je fonce vers la salle de karaoké. 

    Sur mes pas, il y avait Koaku. Il me prit en priver et il m'expliqua (touuuuut le point de vue de Koaku! ^^).

    Je restais bouche bée, les yeux écarquillait, la gorge nouée. Hiroto et Seiji était allé demander ça à Koaku !? Mais pourquoi ? Et puis, pourquoi étaient-ils en froid ? Koaku me regarde désespéré. Je lui assure que moi non plus je ne comprends absolument rien de ce qui se passe. Puis il me glisse doucement :

    - Par contre, si Hiroto parut si soulagé, c'est qu'il craque un peu pour toi !

    Je rougis si vite que Koaku sourit en continuant :

    - Et d'après ta réaction, c'est réciproque !

    Je lui fait promettre de ne rien dire du tout ! En partant pour me laisser travailler il me murmure :

    - Reste là, je m'occupe de tout !

    J'ai un mauvais pressentiment. Est-ce qu'il va ... Faire tout pour que ... Hiroto et moi sortions ensemble ? Si oui ... Il est vraiment gentil ! 

    Au même moment, la porte s'ouvre et Hiroto apparaît. Je bégaie un "salut" minable et il entre, rouge de ... de quoi ?

    - Bon. Koaku m'a dit que tu n'arrivais pas à chanter ta chanson correctement. Il me demande de t'aider. C'est bien ça ?

    Ah, il est malin ! Mais je suis contente parce que c'est presque vrai ! Il y a vraiment une chanson sur laquelle je rame. Je bafouille :

    - Oui oui c'est vrai ...

    Je lui tend la feuille qu'il regarde attentivement. Je me place prête à chanter. Je la lui chante et je lui montre le moment ou je déraille. Il dit :

    - Ah, c'est normal. A ce moment là, ta voix est bloqué par ton cou baissé sur le micro. 

    Il s'approche de moi, passe sa main sous mon menton et lève ma tête pour me montrer la bonne position. Au même moment, la porte s'ouvre brusquement et Hiroto sursaute si fort qu'il trébuche.

    Sa main glisse à cause de sa chute mais ses lèvres, se déposent sur les miennes.

    Naory et -Haru-

    « Chapitre 39Chapitre 41 »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 19 Mars 2017 à 20:52

    manifique!" c est simple j en pleure "mdr"!

    jai  trop hate a la suite! elle est quant la suite,

    es se que c est seiji qui ouvre la porte ?

    je vois deja la suite couples et dispute des ships smilefrownhahaha!

    continuez comme sa vous etes super coolyes^^

      • Dimanche 19 Mars 2017 à 21:38

        Merciiii ! *^* La suite bah .. Binetôt ! ;)

    2
    Dimanche 19 Mars 2017 à 21:33

    Ha. ELLE EST TROP BIEN LA FIN.!!! KILARI ET HIROTO CE SONT EMBRASSÉ(par accident, dommage). SUPER CHAPITRE .cool . Comment vont réagir Kilari ET Hiroto face à CE baiser? Vous le découvrirez en regardant le prochain chapitre de Kilari

      • Dimanche 19 Mars 2017 à 21:39

        Merci ! :) ET oui ! ^^

    3
    Merrylove
    Dimanche 19 Mars 2017 à 21:45
    Vivement la suite!!!! J'ai hâte de savoir comment ça va se passer entre kilari et hiroto
      • Lundi 20 Mars 2017 à 18:16
        Oui Merci ! ^^
    4
    Lundi 20 Mars 2017 à 20:28

    SUPER CHAPITRE Haru !! *_* C'est vraiment génial ! :D J'adore ! ♥ J'attendais ta " FAMEUSE ! " idée dans ce chapitre et j'avoue que je ne suis pas du tout déçue ! ;) J'aime touuut le chap, mais en particulier la fin... :)

    Et puis j'imagine trop l'ambiance du matin x)

    Koaku :  -_-

    Hiroto :  -_-

    Seiji :  :x

    Kilari : 0_o ???

      • Lundi 20 Mars 2017 à 21:10

        Ooooh merchiii ! :3 

        Oui l'ambiance m'avait tué pendant que j'y pensé ! ^^ Je voulais la décrire au mieux ! xD

    5
    Lundi 20 Mars 2017 à 21:42

    Oui c'est totalement réussi ! J'étais morte de rire ! xD

      • Lundi 20 Mars 2017 à 21:50

        Merci ! x) Moi aussi ! ^^'

    6
    Lundi 20 Mars 2017 à 21:54

    Oui je vois ça ! :D Tant mieux alors :b

      • Lundi 20 Mars 2017 à 21:54

        Voui ! :)

    7
    yaya chan
    Mardi 21 Mars 2017 à 01:20

    ... ... ... ``2 minutes de silence `` KILARI ET HIROTO CE SONT EMBRASSÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ

      • Mardi 21 Mars 2017 à 17:49

        Yeah ! glasses

      • Mardi 21 Mars 2017 à 18:05
        C'est maintenant que tu captes Yaya chan!?
    8
    Mardi 21 Mars 2017 à 18:05
    9
    Mardi 21 Mars 2017 à 20:42

    OMG!! Kilari et Hiroto se sont embrasser ! ! •\\\• Domage que se soit un accident.

    10
    Mercredi 5 Avril 2017 à 19:05

    Aaaah mais peut-être que bientôt ce ne sera pas un accident ... :)

      • Mercredi 5 Avril 2017 à 20:21

        Ouaip ouaip ! :p Peut être...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :