• 5000 VISITEURS ! :D

    Devinez quoiii ? On a 5000 visiteurs ! :O

    Je pensais qu'on avait déjà écris un article de remerciement, mais quand j'ai vu que non... Je me suis dit "Viiite !"... En fait on est assez en retard, parce qu'on est déjà a un peu plus de 5800 visiteurs...

    Mais ouaah...!

    C'est vraiment beaucoup pour nous, on est super heureuses ! Alors merci à tous !

    ♥ ♥ ♥

    -Haru- et Naory


    7 commentaires
  • Voilà voilà

    HEY ! :D

    Ici Haru ! ^^ La fanfiction est terminée !! Je ne vais pas m'attarder dessus parce que j'ai autre chose à dire mais déjà,

    MERCI DU FOND DU COEUR

    à vous tous chers lecteurs de nous avoir suivi jusqu'au bout ! Jamais nous vous oublierons. Oh non, JAMAIS.

    Ca été tellement agréable de lire vos commentaires, d'écrire la fan fiction, d'imaginer vos réaction ! :3 Vous êtes tous précieux et magnifique, on espère que vous resterez encore avec nous, parce que l'aventure n'est pas terminée ! :D 

    J'en viens donc au fait.

    La grande grande question tant attendu :

    "Y aura-t-il une suite ?"

    → Je vais pas passer par 4 chemins hein, mais ... Non. Il n'y aura plus de fan fiction de Kilari, puisqu'elle est finie ! Mais ça ne veut pas dire que l'on s'est arrêtées ! Depuis Octobre, Naory et moi tenons une fic' purement inventé. Elle est sur nos blogs perso, mais on va la transféré sur deux nouveau blog crée sur le compte de Haoru. Haoru est un peu notre compte fiction, alors nous allons créer un blog pour Naory ou elle pourra publier les chapitres de sa fan fiction perso, et de même pour moi ! Nous avons la MEME fan fiction mais simplement représenté du personnage qui a un point de vue différent.

    En fait mon perso principal est un perso normal dans la fiction de Naory, et dans sa fiction, SON perso principal est un perso normal dans la mienne.

    C'est une fiction liée ! 

    Si vous ne comprenez pas (je suis nulle de nulle en explication ! T-T) demandez moi en commentaire ^^

     

    En tout cas, on à hâte de voir vos avis et des propositions si jamais, on est toujours preneuse !

     

     

    -Haru-


    4 commentaires
  • Koaku propose de me replacer mais Mr Chapulliot refuse. Je suis décidément bien destiné à être la première à passé. Mais je ne dois pas abandonner. Aller Kilari, sois forte ! La vie est plus dure que ça, non, je ne me laisserai pas aller. 

    Je suis droite face au destin et la vie me souris. Que demander de plus ? Le bonheur est au bout du chemin et j'en suis à la fin. Bientôt tout mes efforts donnerons leurs fruits, alors je dois avancer. Et j'avance.

    Le micro gris et froid est plaqué devant mes lèvres. La salle paraît froide pour une soirée de Mai. J'ai l'impression d'entendre de la pluie fine et glaciale. Je reconnais bien cette sensation. C'était celle que j'ai ressentie lors de mon premier concert. Pourquoi devrai-je la ressentir aujourd'hui et maintenant ? Non, aujourd'hui je serais victorieuse, je gagnerai. 

    Je le jure.

    Comment expliquer la sensation que l'on ressens lorsque les yeux de la personne qu'on aime le plus au monde se pose sur vous ? Le savez-vous ? Parce qu-'à ce moment là, c'est ce qui se passe. Mon visage souris dissimulant ma peur incertaine. 

    Le temps est si cruel. Dans les pires sentiments il est éternel, et dans les meilleurs il est incroyablement court. Pourquoi ? C'est ainsi et la vie aussi. Je pense que la vie est un défi à relever. Le temps aussi. Maintenant, c'est à vous de faire durer les plus beaux instants du monde. Mais là, c'est à moi de le faire. Alors je t'en pris Hiroto, écoute moi. 

    Un piano pour un court instant et ensuite, ma voix qui chante pour toi !

    (NDA : Mettre play ! )

    Tu m'as appris 

    Qu'être capable de rire avec quelqu'un apporte beaucoup de joie. 

     

    Depuis que nous sommes petits, je connais déjà tous tes loisirs et tes intérêts,

    Et j'ai essayé de faire correspondre tes idéaux à mes meilleures talents. 

    Un jour, tu m'as secrètement fait savoir que

    Tu étais amoureux d'une belle jeune fille qui était plus âgée que toi. 

     

    Je ne peux sûrement pas la battre, donc je vais utiliser mon pouvoir et remonter le temps. 

    Là, je te rencontrerai à nouveau et nous tomberons amoureux l'un de l'autre. 

     

    Tu me cherchais, en larmes

    Alors que j'avais soudainement disparue de ta vue. 

    "Je dois rentrer ! " Mais mon pouvoir me permettait un voyage à sens unique, je ne pouvais pas faire un saut vers le futur. 

     

    Je voulais te dire que j'étais venue d'un endroit lointain,

    Mais d'une certaine manière, j'avais le sentiment que je ne devais pas. 

     

    Regardant l'ancien moi, tu me demandas :

    " Je cherche quelqu'un qui te ressemble beaucoup. 

    Est-ce que par hasard tu saurais quelque chose sur elle ? "

     

    Tu cherchais, en larmes, toute la journée. 

    Tu essayais de nous remettre ensemble

    " Arrête ! Je suis juste là, donc ne me quitte pas ! "

     

    Quand ce fut à nouveau le printemps, tu as décidé de quitter cet endroit,

    Et tu m'as dit, "J'aurais voulu que tu sois cette personne. "

     

    Je me suis souvenu de ces riches sentiments

    Que je portais en moi quand j'étais amoureuse,

    Et alors, de toutes mes forces, j'ai attrapé ta main. 

     

    En larmes, je t'ai raconté la vérité. 

    Lentement, j'ai été aspirée dans ce continuum espace-temps détruit. 

    Quand j'ai ouvert à nouveau les yeux, je me suis retrouvée dans un monde complètement gris. 

     

    Dans ma main, je tenais une vieille photo. 

    Ah, alors une époque aux couleurs vibrantes a déjà existé une fois par le passé ! 

    Sur cette photo, tu riais d'une manière si innocente qu'à partir de là, j'ai recommencé mon voyage dans le temps afin de te rencontrer. 

     

    Serai-je un jour capable de rire à nouveau dans ce monde ? 

    J'ai reposé ta photo et commencé à aller de l'avant. 

    Ma vue est troublée. C'est la fin de la chanson. Pourquoi mes larmes coulent-elles sans retenue ? Pourquoi ? Pourquoi est-ce que je tremble, pourquoi est-ce que Koaku me regarde en se retenant de pleurant, pourquoi Seiji sors, pourquoi ce silence effrayant ampli mes oreilles ? 

    Et pourquoi est-ce que le long de la joue d'Hiroto coule une larme ... ?

    Je ne pense plus car la salle est rempli de crie de joie, de larmes, de chant, d'applaudissement et de bonheur indescriptible ! Les visages sont beaux tous autant les uns que les autres, ma voix les a touchés. Je suis la fille la plus comblée du monde.. 

    Koaku me saute dans les bras et je le ressers. Je suis heureuse d'avoir mon meilleur ami à mes côtés ! Nous rions pendant que je lui frotte les cheveux pour lui souhaiter bonne chance. 

    On m'autorise à sortir de la salle afin de reprendre mes esprits, ce que j'accepte vivement. En partant, j'entends la mélodieuse voix de Koaku. Mais bizarrement, je sais que j'ai gagné. 

    Je monte sur le toit de l'immeuble et j'y retrouve un ciel bleu profond et ampli de lumière. Une nuit resplendissante. Et devant moi, le garçon le plus beau de la terre. Il contemple ce ciel heureux, ce ciel victorieux. Je m'approche de lui et je fais de même. Ce ciel est si beau. Et je le partage avec lui. Mes deux mains sont posé sur les barreaux et les siennes son croisés. 

    Aujourd'hui, ma force est bien plus grande qu'autre fois. Je fixe ses longs doigts fins et je glisse ma main dans la sienne. Il ne semble pas réagir et je m'en réjouis. Je tourne la tête vers l'au delà et je regarde les étoiles. Ces points lumineux et lointains. Ils me font penser à l'amour. Un amour qui sera avoué ce soir, sous le ciel éclatant, avec la lune pour témoin. Une étoile filante passe et je souhaite que ce soir là, soit le soir le plus beau de ma vie. 

    Je sens un pression sur ma main et je tourne la tête vers lui. Nous plongeons nos yeux dans ceux de l'autres et nous comprenons tout. 

    Du ciel jusqu'à la Terre tout s'explique et la vie est maintenant découverte pour nous deux. Je dois lui dire. Je dois le faire. Je me met droite et lui aussi, nos yeux toujours accrochés à l'autre lorsque ma deuxième mains est aussi entourer de la sienne. Il souris et moi aussi.

    - Quelque chose à changer. Dit-il.

    - Quoi ? Demandai-je les yeux espérant.

    Il souris tendrement et me chuchote :

    - Tu résonnes en moi.

    Il s'approche de moi, le reflets des étoiles dans les yeux et le regard doux. Je m'approche de lui la lune à mes côtés jusqu'à ce que nos nez se touchent. Ici, je ferme les yeux et il me murmure aussi doucement que les rayons de la nuit :

    - Je t'aime.

    Puis je l'embrasse.

    -FIN-


    35 commentaires
  • (Kilari)

    C'est l'heure. Dans quelques minutes je monte sur scène et je commence enfin à chanter ! Le concours approche. Je ne peux pas me cacher que je stresse quand même un peu. 

    La veille, Seiji et moi avons beaucoup parlé. Il m'a témoigné de l'affection et j'en étais heureuse mais il a compris que lui et moi ça ne pourrai pas marcher alors nous sommes resté bon amis. En essayant d'oublier ce qui s'était passé ... Lorsque j'en ai parlé à Hiroto, il était resté de marbre. Evidemment je ne lui avais pas dit que je l'aimais lui, car je lui dirais à la fin de ce concours, du moins si je gagne. Il était juste très surpris de ma réponse et surtout de la réaction de Seiji. Enfin ! Tout est rentré dans l'ordre, non ? 

    Aujourd'hui c'est le jour du concours. Contre Koaku ! Lorsque je lui ai annoncé ce que je comptais faire si je gagnais, il m'a promis de tout faire pour perdre le plus discrètement possible. Je lui ai tout de suite dit que c'était déloyal et lâche mais il m'a corrigé en disant : "Non, c'est de l'amitié et de la gentillesse." Je n'ai pas pu le nier ... Mais je lui ai quand même demandé de me faire profiter du sentiment de concurrence.

     

    (Hiroto)

    Plus que deux minutes. Deux minutes, et ce n'est même pas moi qui monte sur scène pourtant j'ai le trac. J'ai peur pour Kilari.. Et si elle avait mal à la gorge ? Et si elle allai s'évanouir ? Et si ça, et si cela, etc. Je ne cesse de m'inventer des remarques frustrantes qui ne m'aident pas à me calmer. Merci bien ! 

    Les lumières s'allume et un bruit d'applaudissement retentit. Kilari apparaît aussi brillante que jamais. Son sourire illumine son visage enfantin et ses yeux sont plus beau que jamais. Elle est est magnifique. 

    A ses côtés Koaku apparaît dans une tenu sombre et mystérieuse. Il se présente comme ça devant le public français. Pourtant, il est bien plus drôle en réalité ... 

    - Oh là là ! Nos concurrents sont aussi beau l'un que l'autre ! Clame le présentateur, Mr Chapulliot. 

    Kilari et Koaku sourient et explique leurs joies d'être devant le public. Seiji est à côté de moi et il à l'air de stresser autant que moi. En fait, je donnerai n'importe quoi pour rejoindre Kilari sur scène ...

     

    (Kilari)

    Chaque visages, chaque œils, tous sont étincelants de joie. Et je veux qu'ils le méritent. Ce soir, je vais donner mon maximum ! Pour eux, pour lui, pour moi. Koaku et moi nous asseyons et écoutons Mr Chapulliot :

    - Eh bien eh bien ... Je pense que nous attendons tous avec impatiente la description de votre chanson. Pouvez vous nous en dire un tout petit peu plus, afin d'augmenter le suspens évidemment !

    Nous sourions et Koaku explique que sa chanson est très prometteuse. En temps normal il n'aurait jamais dit ça mais sur scène, il a un rôle à jouer. Il n'empêche que mon tour vint et rapidement !

    - Ma chanson ? Dis-je. Eh bien ... Elle est ... Hm ... 

    Je m'arrête un moment pour trouver les bons mots et je pense à la promesse que je me suis faites. Je lève la tête déterminée :

    - Ma chanson est "amoureuse" !

    Mon mot fait rire le public mais ils comprendront plus tard que j'étais totalement sérieuse. 

    Mr Chapulliot nous fait encore bavarder un moment lorsque le suspens est à son comble et qu'il dit :

    - Bon et bien, nous allons commencer ! Et comme le veux la tradition chez les Français ...

    Oh non. J'en étais sûre.

    - Les dames d’abord !


    votre commentaire
  • 0_0

    Il faut qu'on vous avoue quelque chose : On est SUPER contentes ! :D

    C'est un blog qui nous tient vraiment à cœur, alors le partager avec vous nous rend particulièrement heureuses...

     

    4000 VISITEURS ! 0_0 MERCI À VOUS ! 4000 VISITEURS ! 0_0

     

    Merci de nous soutenir, d'être là ! :)

    4000 visiteurs tous gentils... et 2 blogueuses un peu folles ! 0_o

    Vous êtes super !! :D

    ♫ -Haru- et Naory ♫


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires